• La vie de Rosalina

    Chapitre 1: Le duo céleste

    Notre histoire commence il y a très, très longtemps avec une jeune fille.
    Un jour, cette fille repéra un vaisseau spatial rouillé avec un enfant étoile à l'intérieur.



    "Quel est votre nom ? Qu'est-ce que vous avez perdu ?" demanda la jeune fille à l'enfant étoile.
    "Je suis Luma et je suis en attente de ma maman. Elle vient me chercher sur sa comète!" dit l'enfant étoile, qui avait attendu le jour et la nuit.



    "Ne vous inquiétez pas. Je vais attendre avec vous." promis la petite fille au Luma.



    À la nuit tombée, la petite fille emprunta le télescope de son père et regarda dans le ciel. Elle regarda et regarda, mais elle ne vit rien.
    Les heures se transformèrent en jours et années, mais le ciel ne révéla rien.
    Enfin, la petite fille soupira et dit au Luma: "Si nous restons là à regarder plus longtemps, je serai bientôt une vieille dame."
    Mais elle eut une idée.
    "Pourquoi ne pas aller là-bas et trouver ta mère?"



    La jeune fille et le Luma fixèrent le vaisseau spatial rouillé , et volèrent tout les deux dans le ciel étoilé.
    Et c'est ainsi que la recherche de la mère du Luma commença.



    Chapitre 2: Les fragments d'étoile
    Les jours passèrent sans voir la comète, ou même une seule planète. Au lieu de cela, des étendues d'astéroïdes autant que l’œil peut voir.
    "Si j'avais su que ça allait être aussi long, j'aurais emballé plus de confiture" dit la petite fille au dessus du grondement de son ventre.



    Avant de partir, elle avait emballé tous les éléments essentiels: 
    télescope, filet à papillon, lapin farci, pain, lait, confiture, thé saveur abricot mais...



    "J'ai oublié d'apporter de l'eau!"
    À cela, le Luma se mit à rire aux éclats, et la jeune fille commença à faire la moue.
    "Tant que j'ai des fragments d'étoiles, je vais très bien" déclara Luma "Tu en veux?"
    La petite fille ne pouvait pas rester en colère après avoir entendu cela.



    Le Luma continua à rire et la jeune fille ne pouvais pas s'empêcher de rire aussi.
    "D'accord, peut-être juste un quartier"



    Appuyée sur un bord du vaisseau, la jeune fille commença à recueillir des fragments d'étoile avec le filet à papillon de son frère.
    Elle failli chuter à plusieurs reprises, mais continua à collecter des fragments d'étoile.
    Les fragments d'étoile avaient le goût du miel.



    Chapitre 3: La comète
    Un rayon de lumière perça la fenêtre du vaisseau.
    Pensant que c'était le soleil du matin, la jeune fille regarda par la fenêtre et elle vit une comète bleue chatoyante.
    La petite fille secoua le Luma qui dormait et cria: "Nous devons atterrir sur cette comète!"



    La jeune fille descendit sur la comète et constata qu'elle était faite de glace.
    Il l'avaient exploré de haut en bas, mais la mère du Luma était introuvable.
    Épuisée, la petite fille s'assit, tout à fait incapable de faire un pas de plus.
    "Regardez!"



    Scrutant le sol glacial que le Luma pointait, la jeune fille remarque soudain des grappes de fragments d'étoile enfermés dans la glace.
    "Très bon, hein? Trouver les fragments d'étoile est ma spécialité!" dit le Luma, rayonnant "Il y a de la glace ici, mais si il fait plus chaud, je parie qu'il y a aussi de l'eau ."
    Tout les deux décidèrent de rester sur la comète pendant un certain temps.
    Marchant sur la comète turquoise, ils continuèrent la recherche de la mère Luma.



    Chapitre 4: Le rêve
    Une nuit, la jeune fille rêva de sa propre mère.
    "Où allez-vous?" demanda-t-elle à sa mère qui se retirait en arrière.
    Sans se retourner, sa mère répondit: "Ne t'inquiète pas, ma chérie. Je ne vais nulle part. Je suis toujours là en regardant sur vous, comme le soleil dans le jour et la lune dans la nuit."



    Une vague de tristesse déferla sur la jeune fille.
    "Qu'en est-il quand il pleut, et que je ne peux pas voir le soleil ou la lune?"
    Sa mère réfléchit avant de répondre.



    "Je deviendrai une étoile dans les nuages et j'attendrai que tes larmes sèchent."



    Quand elle se réveilla, le visage de la jeune fille était humide de larmes.
    "Vous avez des fragments d'étoile dans vos yeux!" dit le Luma à le jeune fille.
    Essuyant son visage, la jeune fille lui répondit: "Ce sont des larmes, pas des fragments d'étoile. Je pleure parce que je ne verrai plus jamais ma maman, plus jamais!"
    À cela, le Luma se mit à pleurer aussi. "Maman, oh, maman...ouin!"



    La paire voyagea à travers le ciel étoilé, ils rencontrèrent beaucoup d'autres comètes, mais pas une d'entre elles ne détenait la mère du Luma.
    Le Luma était découragé.
    "Arrêtez, arrêtez, Luma. Les nuages de pluie ne vont pas disparaître si vous continuez à pleurer." dit la jeune fille,donnant au Luma un baiser. "Je vais vous donner un cadeau si vous arrêtez."
    La jeune fille ferma les yeux et dit doucement: "Je vais prendre soin de vous."
    À ces mots, elle sentit une petite étincelle dans son coeur.



    Chapitre 5: Maison
    "La cuisine sera ici, et la bibliothèque ira là-bas." dit la jeune fille occupée à elle-même, "Nous allons mettre la porte ici."
    Depuis que la jeune fille avait pris le Luma à ses soins, elle s'était affairée à un rythme effréné.
    "C'est beaucoup de travail, mais ça vaut le coup de faire un foyer heureux."
    Il s'est avéré que les fragments d'étoile n'étaient pas les seules choses enfouies dans la glace. Il y avait des outils et des meubles comme jamais vu, et la jeune fille les a utilisés pour construire sa maison.



    En voyant le maison terminée, le Luma fit remarquer: "Vous ne trouvez pas que c'est terriblement grand pour seulement nous deux?"
    Avec une bibliothèque, un chambre, une cuisine, une fontaine et une porte, elle était certes spacieuse, mais quelque chose semblait encore manquer.
    Si seulement mon père, mon frère et ma mère étaient ici." dit la jeune fille avec nostalgie.
    En effet, la maison était trop grande pour ses deux petits résidents.



    Cette nuit-là, serrant son lapin en peluche préféré contre son coeur, la jeune fille s'endormit dans le vaisseau.



    Chapitre 6: Amis
    Puis un jour, alors que la jeune fille était assise en sirotant un thé, une petite planète de couleur abricot apparu à l'horizon.
    De la planète, un autre Luma de la même couleur sortit.
    "Vous vous connaissez, tous les deux?" demanda la jeune fille aux deux Luma joyeusement.
    Malgré l'enthousiasme de la jeune fille, ils semblaient mal à l'aise.



    Les deux Luma ne s'éloignaient pas et ne s'approchaient pas l'un de l'autre. Au lieu de cela, ils se sont juste regardé .
    Puis un Luma rompit le silence: "Ma maman!"
    En même temps, le Luma abricot dit: "Ma maman! Ma maman!"
    "Ma maman!" "Ma maman!" Les deux Luma se mirent à danser frénétiquement autour de la fille.
    Le jeune fille avait été tellement charmée par cette scène adorable qu'elle ne pouvait pas s'empêcher de rire.
    Et c'est alors que quelque chose de très étrange se passa.



    Soudain, d'autres Luma ont commencé à sortir de la planète abricot. Ils étaient de différentes couleurs, mais ils ont tous crié la même chose.
    "Ma maman!" "Ma maman!"
    À la vue de tous ces Luma criants, la jeune fille se mit à rire plus fort.
    "Que vais-je faire avec tous ces enfants?"
    Les Lumas la regardèrent fixement comme elle avait rit plus fort.
    "Je suppose que je vais nommer chacun et chacune d'entre vous."



    Chapitre 7: Le télescope
    Après avoir vu une centième comète, une pensée soudaine surgit dans la tête de la jeune fille.
    "Je me demande si ma planète est toujours aussi bleue qu'avant."
    C'est alors qu'elle se souvint du télescope de son père.



    D'un coup d'oeil dans le télescope, un petit point bleu flottait dans la vue. Il était plus petit qu'un fragment d'étoile.
    "Comme c'est étrange... C'est si loin, mais je la sent si proche."



    Elle tourna le bouton de la lunette, et le point bleu grandi jusqu'à ce qu'elle puisse voir une colline herbeuse parsemée de fleurs. Elle semblait très familière.
    Elle zooma encore plus, et elle vit la colline.
    "J'avais l'habitude d'aller observer les étoiles d'ici quand je vivais sur ma planète."



    Elle se souvenait qu'elle frottait de sommeil ses yeux quand elle suivait son père sur la colline pour observer les étoiles...



    Elle se souvint comment elle et son frère descendait en hiver en bas de la colline en traîneau.



    Elle se souvenait avoir fait des pique-niques avec sa mère sur cette colline les jours ensoleillés et venteux...
    Et...



    "Je veux rentrer à la maison! Je veux rentrer à la maison tout de suite!"
    La jeune fille avait fondu en larmes, et les Lumas ne savaient pas quoi faire.
    "Je veux rentrer à la maison! Je veux revenir à ma maison par la colline! Je veux voir ma mère!"
    Le jeune fille criait maintenant, son visage était mouillé de larmes.
    "Mais je sais qu'elle n'est pas là, je savais depuis le début qu'elle n'était pas là-bas dans le ciel! Parce que ... parce que..."



    "Elle dort sous l'arbre de la colline!"
    Les cris de la jeune fille faisais de l'écho à travers les étoiles, et un silence était tombé sur la région.



    Chapitre 8: Le souhait
    Bien que généralement très gaie, un jour, la fille redevint triste. Un Luma s'approcha d'elle et tenta de la réconforter.
    "Maman, tu m'as toujours! Et ne soyez pas triste au sujet de votre maman, parce que c'est une partie de vous! Cela signifie qu'elle est toujours proche! C'est comme moi. J'aime fragments d'étoiles parce qu'ils me rappellent ma mère.
    "Non... non.." dit la jeune fille, incapable de sécher ses larmes.



    Un regard solitaire vacillait sur le visage du Luma, mais il a été rapidement remplacé par un large sourire.
    "J'ai une idée ! Je vais me transformer en une comète, la comète qui peut vous mener tout le voyage!"



    Après cela,le Luma fut traversé de fuite de bandes de blanc, grimpa très haut dans le ciel et tout aussi rapidement commença à chuter vers le bas.
    KABOOM! Kablam!
    Le sol tremblait, et une lumière vive versa le cratère que le Luma avait créé.



    Les bandes de lumière se torsadèrent ensemble pour former une queue de comète. Et puis le Luma émergé, renaît comme une comète.



    La jeune fille ne pouvait en croire ses yeux.
    "Mais... comment?" n'arrêtait-elle pas de demander.
    "Notre destin de Luma est de se transformer en des choses différentes", déclara un Luma rouge qui était soudainement apparu.
    "Les étoiles, les comètes, les planètes ... Nous pouvons devenir toutes ces choses! Quand je serai grand, je veux devenir une étoile qui fait sourire quelqu'un spécial", a déclaré un Luma vert.
    Un Luma bleu renchérit: "Ce Luma s'est transformé en une vraie comète, n'est-ce pas!"



    Tous les Lumas dirent ainsi: "Ne pleure plus, maman!"
    "Merci ..." dit la jeune fille dans un murmure, et elle serra les Lumas dans ses bras.
    Depuis ce jour, les fragments tombèrent plus des yeux de la jeune fille.



    La comète s'élança pour la planète natale de la jeune fille, sa longue queue flamboyante fièrement derrière elle.



    Chapitre final: Une famille
    Avec ses nombreux Lumas, la comète était tout à fait un spectacle à voir. La fille et les Lumas étaient fiers de leur maison.
    Lors d'une fête de bienvenue pour un nouveau Luma, la jeune fille réunit tout le monde dans la cuisine et dit d'une voix plus forte que d'habitude ...
    "Très bien, tout le monde! Faisons un gâteau! Un gâteau saupoudré de fragments d'étoiles! Puis ce sera un gâteau d'étoiles!"
    Les Lumas enthousiastes, commencèrent à rassembler les ingrédients.



    Comme elle regardait les Lumas se presser autour d'elle, la jeune fille sourit et pensa:
    "C'est ma famille maintenant, et je vais rester avec eux jusqu'à ce qu'ils soient prêts à quitter le nid. Et quand ils partirons, je vais les voir avec un sourire. Parce que c'est ce qui rend heureux d'être une mère."



    Cette nuit-là, quand la fille se coucha, une douce lumière l'enveloppa et lui rappela sa planète bleue qu'elle appelait autrefois sa maison.
    "Mais il serait agréable de rentrer à la maison une fois tous les cent ans pour faire une sieste dans mon coin de couchage préféré."



    La comète portant les Lumas et la jeune fille continue son voyage jusqu'à ce jour.
    Avec plus de "membres de la famille" qui ne peuvent être comptés, il est dit que la comète visite la planète natale de la jeune fille une fois tous les cent ans, sa queue blanche fier scintillant dans le ciel.



    La fin.


  • Commentaires

    1
    Samedi 27 Juin 2015 à 20:41

    Purée... sa mère ressemble à la Princesse Peach... *surpris*

    2
    Dimanche 28 Juin 2015 à 01:44

    Oui Rosalina et sa mère ressemblent vraiment beaucoup à Peach. Même que je connais des personnes qui pensait que Rosalina était la soeur de Peach !

    3
    Dimanche 28 Juin 2015 à 01:45

    C'est comique non?

    4
    Dimanche 28 Juin 2015 à 02:17

    Moi aussi je trouve sa drole ! Mais jaime pas lhistoire elle est trop triste. Chaque fois que je la lis jai envie de pleurer.

    5
    Mardi 28 Juillet 2015 à 01:06

    Oui cest vrai que cest triste mais cest qui Rosalina la petite? non la grande en?

    6
    Mardi 28 Juillet 2015 à 01:36

    En fait, c'est la petite.

    7
    anais
    Samedi 5 Décembre 2015 à 22:17

    listoire est tros bien prinssece rosalina

    8
    Dimanche 6 Décembre 2015 à 03:51

    Je n'ai pas inventé cette histoire par contre. Elle est dans le jeu de Mario Galaxy.

    9
    Mercredi 23 Décembre 2015 à 17:55

    Oui je sais

    10
    Mercredi 23 Décembre 2015 à 18:06

    Tu aimes bien Mario Galaxy?

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :